Axe de recherche

Langages symboliques

Evaluer au mieux la nature des langages symboliques pour montrer en quoi ils sont nécessaires et limités pour mettre en commun nos intelligences...

En savoir +

Formations

CDNL

Licence Professionnelle : Création Développement Numérique en Ligne

Plus d’infos

Axe de recherche

Intelligence collective

A partir d’une critique de l’intelligence collective vue comme une société d’insecte, nous élaborons une définition de l’intelligence collective basée sur l’éthique et la mise en commun de la réflexivité.

En savoir +

"Un jeu d'interprétation collective fonctionne donc à la fois comme un instrument d'observation et un poste de pilotage entre les mains d'une conversation créatice : un vaisseau virtuel explorant la sphère sémantique." p. 335

img

Lévy Pierre

P. Lévy, La sphère sémantique : Tome 1, Computation, cognition, économie de l'information. Hermes Science Publications, 2011.

"Le comportement d’un homme en train de calculer est à tout instant déterminé par les symboles qu’il observe et par son « état mental » du moment. Nous supposerons que ce calculateur [computer] observe un nombre maxi- mal M de symboles (ou de cases) à la fois (Turing 1936)." p. 61

img

Lassègue Jean

J. Lassègue, « Turing, entre le formel de Hilbert et la forme de Goethe », Matière première, Revue d’épistémologie et d’études matérialistes, vol. « Modèles, simulations, systèmes», nᵒ n° 3, p. 57-70, 2008.

"À Leibniz, la première filiation reprochera son providentialisme, son dualisme, ainsi que ses professions de foi trop conciliantes avec les doctrines chrétiennes du libre arbitre et de l’âme ; à Spinoza, la seconde filiation reprochera d’étouffer le pluralisme sous le monisme de la substance unique, d’écraser le possible et le virtuel sous le poids de la nécessité et de la perfection du réel, d’aplatir l’événement sous le fer à repasser d’une causalité intégralement intelligible." p. 205

img

Citton Yves

Y. Citton, « Noo-politique spinoziste ? », Multitudes, vol. 27, nᵒ 4, p. 203, 2006.

n'est-ce pas le principe même de la communication que de respecter une forme ?

img

Klanten Robert

R. Klanten, Data Flow : Design graphique et visualisation d'information. Thames & Hudson, 2009.

« En vérité, nous ne sommes jamais jugés que par nous-mêmes et suivant nos états. L'épreuve physico-chimique des états constitue l'Ethique, par opposition au jugement moral. L'essence, notre essence singulière, n'est pas instantanée, elle est éternelle. Seulement, l'éternité de l'essence ne vient pas après, elle est strictement contemporaine, coexistante à l'existence dans la durée. » p. 58

img

Deleuze Gilles

G. Deleuze, Spinoza. : Philosophie pratique, [Nouv. éd.]. Editions de Minuit, 2003.

"Le jardinier se mit en colère, changea de couleur, ricanant et dit : " J'ai appris de mon maître ceci : qui se sert de machines use de mécaniques et son esprit se mécanise. Qui a l'esprit mécanisé ne possède plus la pureté de l'innocence et perd la paix de l'âme. Le Tao ne soutient pas celui qui a perdu la paix de l'âme. Ce n'est pas que je ne connaisse pas les avantages de cette machine, mais j'aurais honte de m'en servir." ". p. 22

img

Tchouang-tseu

Tchouang-tseu, Joie suprême. Barcelone: Gallimard, 2013.

"Allegoria, quam inversionem interpretantur, aut aliud verbis, aliud sensu ostendit, aut etiam interim contrarium. Prius fit genus plerumque continuatis tralationibus. (L’allégorie, que l’on traduit en latin par inversio, montre une chose par les mots, et une autre chose – quand ce n’est pas une chose opposée – par le sens. Dans le premier des cas, c’est surtout une suite continue de métaphores.)Quintilien, De l’institution oratoire, vers 90 ap. J.-C." p. 13

img

Traisnel Antoine

A. Traisnel, « Nathaniel Hawthorne : l'allégorie critique, ou l'écriture de la crise », Littéraire américaine, Université Charles-De-Gaulle – Lille 3 UFR ANGELLIER, Lille, 2009.

"Mais Deleuze propose, pour expliquer la nature analogique du diagramme, un glissement de la notion de similitude à la notion de modulation qui n'a pas, à notre sens, reçu toute l'attention qu'elle méritait (p. 76)." p. 13

img

Batt Noëlle.

N. Batt, « L'expérience diagrammatique : un nouveau régime de pensée », in Penser par le diagramme : de Gilles Deleuze à Gilles Châtelet, Saint-Denis: Presses universitaires de Vincennes, 2005.

"Ce parcours nous a aussi conduit à une critique du logicisme et de la philosophie analytique et de ses prolongements qui mènent trop souvent à une illusion de profondeur orchestrée par la réduction tautologique. Toutefois, il ne s’agit pas d’exclure la logique du champ philosophique, mais il nous paraît plus fondamental de reconsidérer ce qui la fonde, le morpho-topologique qui la précède dans ses soubassements mêmes. Nous condamnons donc ces philosophies qui ne cessent de tourner autour des mêmes propositions, celles qui affirment que “tous les corbeaux sont noirs”. Car il nous paraît aujourd’hui essentiel de reconsidérer ces propositions universelles et de savoir que faire d’un corbeau qui serait aussi bleu que l’orange d’Eluard." p. 183

img

Jedrzejewski Franck

F. Jedrzejewski, « Diagrammes et Catégories », Philosophie, Université Paris-Diderot - Paris VII, Paris, 2007.

"Le rapport entre la sphère sémantique et l'Hypercortex se présente donc comme une relation entre un instrument scientifique d'observation (l'hypercortex) et le système de projection qui l'organise (la sphère sémantique)" p. 205

img

Lévy Pierre

P. Lévy, La sphère sémantique : Tome 1, Computation, cognition, économie de l'information. Hermes Science Publications, 2011.

"L'indexicalité n'est pas, dans cette optique, un "défaut" des langues naturelles, mais une propriétés. Aussi bien, la réduction qui consiste à substituer des énoncés "objectifs" (i.e; dénués d'ambiguïté) à ces énoncés "naturellement" indexicaux serait nécessairement vouée à l'échec." p. 50

img

Amiel Philippe Henri Louis

P. H. L. Amiel, Ethnométhodologie appliquée: éléments de sociologie praxéologique. Presses du LEMA, 2010.

"Nous sommes possédés par nos contenus psychiques autonomes exactement comme s'ils étaient des dieux. On les appelle maintenant phobies, impulsions, etc., bref, symptôme névrotiques. Les dieux sont devenus des maladies : Zeus ne régit plus l'Olympe, mais le plexus solaire et il crée des cas pour les cabinet de médecins, ou encore trouble le cerveau des politiciens et des journalistes qui déclenchent sans le savoir des épidémies psychiques." p.54

img

Jung Carl Gustav

C. G. Jung, « Les phénomène de la voie », in Commentaire sur le mystère de la Fleur d'Or, Albin Michel, 1979.

"L'indexicalité des expressions contenant un déictique est le point de départ d'une extension de la notion à tout type d'énoncé dont la compréhension suppose une connaissance (partagée) du contexte." p. 49

img

Amiel Philippe Henri Louis

P. H. L. Amiel, Ethnométhodologie appliquée: éléments de sociologie praxéologique. Presses du LEMA, 2010.

"nous devons donc tenir compte de deux facteurs fondamentaux dans la conception leibnizienne de l'expression : l'Analogie, qui exprime surtout les différents types d'unité, en rapport evec les multiplicités qu'ils enveloppent , l'Harmonie qui exprime surtout la manière dont une multiplicité correspond dans chaque cas à son unité de référence." p. 306

img

Deleuze Gilles

G. Deleuze, Spinoza et le problème de l'expression. Paris: Éditions de Minuit, 1968.

"La bêtise n'est pas un synonyme d'absence d'intelligence. Etre bête consiste plutôt à agir en-deça de son intelligence. Autrement dit, seul un animal intelligent peut être bête, et même devrait-on dire, seul un animal très intelligent peut l'être vraiment." p. 109

img

Lestel Dominique

D. Lestel, « Remarques sur l'évolution de la bêtise », in Intelligence collective Rencontre 2006, 2006.

"Une économie générale de l'information doit donc inclure dans la même nature les couches de codage symbolique et présymbolique, la couche symbolique constituant, jusqu'à nouvel ordre (pour nous être humains), le milieu réfléchissant de cette unique nature interdépendante." p. 82

img

Lévy Pierre

P. Lévy, La sphère sémantique : Tome 1, Computation, cognition, économie de l'information. Hermes Science Publications, 2011.

bonne historique de l'histoire des représentations statistiques

img

Wildbur Peter, Burke Michael

P. Wildbur et M. Burke, Le Graphisme d'information : Cartes, diagrammes, interfaces et signalétiques. Thames & Hudson, 2004.

"La sémantique interprétative (SI) prend pour objet d’étude les textes dans leurs structures transphrastiques qui sont sémantiques pour l’essentiel. La sémantique interprétative de F. Rastier passe du paradigme du signe au paradigme du texte. La notion de texte est résumée en une définition selon laquelle un texte est une suite linguistique empirique attestée (c’est un principe d’objectivité), produite dans une pratique sociale déterminée, et fixée sur un support quelconque." p. 6

img

Prosorov Oleg

O. Prosorov, « Topologies et faisceaux en sémantique des textes Pour une herméneutique formelle », Université Paris 10 Nanterre, Nanterre, 2008.

"Une des fonctions les plus importantes de l'enseignement, du primaire aux différents cycles universitaires, sera donc de favoriser chez les étudiants la croissance durable de capacités autonomes de gestion personnelle des connaissances. Et cette gestion personnelle doit être conçue dès l'origine comme un processus élémentaire à partir duquel peuvent émerger les processus distribués d'intelligence collective qui l'alimentent en retour." p. 102

img

Lévy Pierre

P. Lévy, La sphère sémantique : Tome 1, Computation, cognition, économie de l'information. Hermes Science Publications, 2011.

"nous somme en train au XXe siècle, de constituer une sorte de parole universelle : toutes les langues viennent parler, mais ne se confondent pas ; ce n'est pas une Tour de Babel ; il s'agit, au contraire, d'une classification, d'une limitation très sociale de toutes les longueur d'onde, de façon que tout le monde puisse parler sans se troubler [...] dans le monde universel qui est animé par la radio, tout le monde s'entend et tout le monde peut s'écouter en paix." p. 217

img

Bachelard Gaston

G. Bachelard, « Rêverie et radio », in Le droit de rêver, Presses Universitaires de France - PUF, 2010.

Recherches

3500

Auteurs lus

Actions

646245

Lignes de CSS

714953

Lignes de HTML

3444527

Lignes de JavaScript

8106911

Lignes de PHP

Diffusions

54

Conférences

32

Publications

1572

Etudiants

63486

KM parcourus