Pur objet de Pratique

une façon d’écrire qui, tout en partant d’idée,

ne soit pas un discours sur elles ;

ou ne soit pas sur des idées

mais les produisent. J. Cage

 

8. Le thème de l'inquiétude restaure manifestement le primat du présent, sans pour autant abandonner l'idée d'un lien interne entre les différentes "dimensions" du temps. (p. 80)*3

1. Il va de soi qu'après ce qui a été dit nous n'acceptons en aucune façon une interprétation de la valeur de la caractérologie qui supposerait le déterminisme absolu : le caractère est un ensemble de lois à la disposition de l'esprit qui la déborde. (p. 409)*2

4. L'ordinateur, en tirant à son tour des oubliettes de l'histoire la romantique et terriblement complexe partie écossaise, a donc choisi d'affronter le champion sur son propre terrain. (p. 58)*4

7. PHENOMENE*6

S3(1)24. Il se peut même que ce soit une recherche intéressante que d'essayer d'établir les rapports entre le temps objectif réel, d'essayer de savoir si les appréciations des intervalles de temps correspondent aux intervalles de temps objectivement réels, ou bien comment ils s'en écartent. (p. 6)*1

14. Sale idée bientôt devenue propre par l'action de la formule magique : que vive la Tornade Blanche!*5

S6(2)17. Pour évoquer ces films, comment vais-je régler ma propre position du sujet ? (p. 114)*1

S3(1)3.1. LA SPIRITUALITE CARTESIENNE (p. 131)*1

26. Macro ou micro, le fondement reste instable. Tremblement sémiotique au plus profond des failles linguistiques, le trou noir métaphysique attire l'esprit vers une image de lui-même.*5

S2(2)Si vous devenez habile au rythme du claquement, si fort que soit le coup de votre adversaire, la pointe de votre sabre ne s'inclinera pas quand bien même votre claquement serait petit. (p. 93)*1

19. INTELLECTUELLE*6

S3(2) Sans doute les cas particuliers sont-ils souvent inventés par le poète selon les besoins de son histoire ; et il est certain que l'intervention psychique est liée parfois à une intervention physique, ou à une scène se passant sur l'Olympe. (p. 19)*1

27. L'expérience du glissement vers une éblouissante lumière, peut-on l'interpréter comme l'espoir d'un avenir radieux ?*5

17. Le temps de l'immaturité est dépassée, commence, dans la maladie qui coule, l'image sublime du rouge et du sent bon.*5

13. Ils recherchent donc le confort à tout prix, et leur vie n'en devient sans cesse que moins agréable et plus pénible, car alors qu'ils semblent se préoccuper d'eux-même, ils se ruinent de la façon la plus misérable, en raison précisément d'un excès de soins et de soucis. (p. 283)*4

20. SEULE*6

2. Seuls des êtres faillible ont besoin de philosopher, seuls des êtres faillibles ont besoin de se prémunir contre leurs propres pensées, surtout lorsqu'elles sont vertueuses. (p. 162)*2

2. Ce qui nous intéresse particulièrement, c'est le fait que cette évolution s'est accompagnée d'un renversement de valeur de l'idée de conscience. (p. 14)*3

20. Et notre attention va devoir se déplacer de message, comme système objectif d'informations possibles, au rapport de communication qui lie le message au récepteur : le choix que fait ce dernier d'une interprétation devient un des éléments de la valeur effective de l'information... (p. 27)*4

S2(2)Lorsque dans un combat, votre adversaire et vous-même vous attardez à des choses insignifiantes et que vous êtes mêlés l'un à l'autre, ayez en tête constamment le proverbe de la tactique " tête de rat et tête de bovin " et remplacez vos idées petites par des grandes comme si elles passaient d'une tête de rat à une de bovin. (p. 121)*1

16. On aperçoit la différence de la forme précédemment décrite avec cette nouvelle tentative, tout aussi pernicieuse : il y a plus de rouerie, et l'aveu spontané de faiblesse se change en une recherche éperdument stérile de la force combinatoire, en un refus farouche de l'arbitraire, ce nouveau " diabolus in musica ". (p. 408)*4

5. EMPIRIQUE*6

15. ABSTRACTION*6

6. APPARENCE*6

 

11. Ce raisonnement par variation fait plus apparaître la difficulté qu'il ne la résout. (p. 113)*3

12. CATEGORIES*6

5. En 1983 sa sécurité est menacée en raison de ses positions politiques et il doit se réfugier en Hollande où il achève la rédaction des Deux traités sur le Gouvernement civil et de l'Essai. (p. 38)*3

1. PROPOSITION*6

S2(1)9. Cette variété de termes, qui peut paraître assez peu philosophique, je l'emploie à dessein pour traduire uniquement cet acte de l'esprit qui nous rend les réalités plus présentes que les fictions, leur donne plus de poids dans la pensée et leur assure plus d'action sur les passions et l'imagination. (p. 173)*1

31. Un souffle pour découvrir, un couteau pour découper, une règle pour construire : Couper, Coller, Copier.*5

 

 

 

9. FONCTIONS*6

12. Bien loin d'être limitée par l'objet initial, c'est elle au contraire qui le limite. (p. 14)*3

11. L'expérience des uns ne remplacera jamais la pratique des autres.*5

 

1. Une telle présentation est naturellement simplificatrice, mais elle traduit une configuration d'ensemble, à laquelle il n'y eut que peu d'exceptions. (p. 11)*3

 

10. Ma bonne foi ne vous suffit pas. Il vous faut encore les traces de mon souvenir pour juger ma conduite.*5

3. HUSSERL Edmund : La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale, tr. fr. Gallimard, Paris (p. 21)*3

19. De même que le jeu est par essence dialectique, de même la dialectique est en son principe jeu. (p. 103)*2

17. REALITE*6

7. Ici encore il y a des nuances qui tiennent en partie à la nécessité de différencier des moments au sein de l'unité de la conscience, en partie à la nécessité de tenir compte d'usages historiques des mêmes termes. (p. 60)*3

 

20. A quoi pensez-vous jeunes fleurs aux anges des cheveux bouclés ?*5

1. Le fou résonne dans un écho sans raison. La logique est ambiguë, son discours problématique. Associations farfelues de signes incongrus, l'efficacité des repères se perd dans les dédales d'une vérité fondue. Du père ou du fils qui était le sot ? Celui qui savait ou celui qui apprit ?*5

 

 

21. C'est pour cela que le parfum lui fut rendu digne d'amour et qu'il en fit mention après les femmes. (p. 208)*4

23. Devant les phénomènes de la nature " celui qui sait " n'admire ni ne s'étonne : il constate ! (p. 56)*2

22. Un pas et puis un autre, les premiers sont difficiles même pour Ben Johnson, un hérisson, un crocodile, ou un faucon.*5

22. SPONTANEITE*6

19. Ce qui est sûr, c'est que ces innombrables nuances de majesté, de suavité, d'attrait irrésistible, se succédaient, se transformaient, se fondaient les unes dans les autres, suivant une harmonie qui m'assouvissait pleinement... (p. 71)*4

18. Pourtant, ce rapprochement, légitime à certains égards, ne devrait aboutir ni à l'identification ni à une tentative de synthèse. (p. 123)*2

S2(1)21. Many authors of ingenuity, ancient and modern, have made excursions into this vast territory, and have communicated useful observations : but there is reason to believe that those who have pretended to give us a map of the whole, have satisfied themselves with a very inaccurate and incomplete survey. (p. 211)*1

 

6. Réciproquement, tout passage ou mouvement de la pensée a pour essence une différence, ou un jeu de différences, qui se creusent dès l'origine et se conservent tout au long de l'expérience de la conscience. (p. 65)*3

 

10. L'article 27 de la condamnation du 7 mars 1277 interdit d'affirmer " que la cause première ne peut pas créer plusieurs mondes ". (p. 76)*2

 

 

18. Mais posez-vous maintenant la question : est-ce exactement le même processus qui se renouvelle quand, en des circonstances diverses et sans réfléchir à la chose, nous désignons la couleur d'un objet ? (p. 273)*4

13. RECEPTIVITE*6

 

 

14. FONDEMENT*6

 

3. REPRESENTATION*6

 

24. Si les mots étrangers leur manquent, ils arrachent à des parchemins pourris quatre ou cinq vieilles formules qui jettent la poudre aux yeux du lecteur, de façon que ceux qui le comprennent se rengorgent, et que ceux qui ne le comprennent pas les en admirent d'autant mieux. (p. 19)*4

13. Croyez-moi : les prêtres de toutes les religions sont les mêmes : partout où il y a des prêtres, il y aura du cléricalisme ; et partout où il y a du cléricalisme, un esprit de persécution qu'ils ne manquent jamais de déchaîner jusqu'à la limite de leurs pouvoirs contre tous ceux qui ont le courage de penser par eux-mêmes, et refusent de se laisser mettre le bandeau ou les menottes par leurs révérends chefs. (p. 75)*2

10. L'opposition de la présence et de l’absence, ou de l'impression et de la trace, est en quelque sorte le "fait primitif" de l'entendement. (p. 107)*3

21. L'audace, la hâte et le mépris de la nature sont dus à l'habitude qu'ont les révolutionnaires de contester l'ordre établi.*2

 

14. Passe encore si l'une ou l'autre de ces formules pourtant lâchées depuis longtemps ne vient pas lui tomber sur la tête et les épaules, l'aveugler, l'empêtrer de sa queue à papillotes sur lesquelles des mots sont écrits et il en déplie une au hasard et il l'applique et il dit un faux-mot comme on fait un faux-mouvement. (p. 9)*4

2. INTUITION*6

S3(2) Je crois que l'explication véritable se trouve, non dans la juxtaposition d'attitudes " anciennes " et " tardive " se rapportant à l'expérience onirique en elle-même, mais plutôt dans une distinction entre différents types d'expérience onirique. (p. 112)*1

 

 

 

 

 

 

S3(1)32. La coutume émousse, et peut-être étouffe les remords, comme les plaisirs. (p. 89)*1

11. SIMPLE*6

20. Nous sommes obligés de faire des abductions sans la vie quotidienne, à tous moment, et souvent nous ne pouvons attendre les vérifications successives. (p. 283)*4

9. Nous percevons avec certitude des complexes de sensations ou des phénomènes : quant à la "substance matérielle" dont nous imaginons la ressemblance avec certaines perceptions, elle n'est qu'une "hypothèse" à laquelle nous conférons une cohérence illusoire, en raison des prestiges du langage, qui nous conduit à désigner une multiplicité d'impressions habituelles par un nom commun, et à croire que ce nom renvoie à une réalité. (p. 96)*3

 

 

 

 

 

 

17. Nous créons d'abord l'ignorance de façon délibérée, puis nous créons la perception, le nom et la forme, les consciences sensorielles, le contact, la sensation, le désir, la copulation, le monde de l'existence, la naissance, la vieillesse et la mort. (p. 16)*4

 

6. For apart from all else, Aristotle's own doctrine of poetry as forgotten rather than encoded truth saved his philosophical convictions. (p. 124)*2

 

16. Notre but, ici, n'est pas de montrer comment on arrive à ces espaces non homogènes ; nous nous sommes contenté de remarquer le fait pour faire saisir quelles incidences il peut avoir sur la notion de structure : il lui impose une nouvelle " chance " dans son principe, et certainement la plus discrépante. (p. 417)*4

10. Il se peut que cette norme constitue déjà un écart par rapport au langage parlé ordinaire, mais nous n'avons pas à considérer cet écart : nous ne retiendrons que les écarts seconds, par rapport à la norme du genre. (p. 161)*4

24. La provocation amène-t-elle la révolution d'un jeu de chaussette sans fond qu'on retourne d'un bond ? L'extérieur muable, l'intérieur serein, une femme dans chaque main : la mère, la fille et le sain d'esprit.*5

 

 

2. En esprit il n'y a pas d'essence, mais beaucoup d'idées. Chassons ces moteurs qui puisent dans les principes premiers l'énergie de leur révolution. Conservons-les comme trophées d'une modernité polluante.*5

 

S2(2)C'est après une étude assidue que l'on peut comprendre d'où provient la victoire. (p. 95)*1

 

S3(1)34. Je crois d'ailleurs que presque tous les moyens qu'on a employés pour prouver l'existence de Dieu sont bon et pourraient servir si on les perfectionnait, et je ne suis nullement d'avis qu'on doive négliger celui qui se tire de l'ordre des choses. (p. 256)*1

30. La science démontre les espaces qui composent son imagination par une trace que son autorité érige en preuve.*5

19. Lire lire libre livre le chameau de mon voyage aux inconstances du vent.*5

 

 

5. Il n'y a pas d'autre voie que celle de la publicité, s'il s'agit pour un peuple entier d'exposer ses doléances. (§ 8)*4

15. Ceux qui ignorent les bases réelles d'une étude risquent, naturellement, d'être surpris quand on leur en révèle les méthodes. (p. 192)*4

 

 

 

 

 

 

3. La liberté fantaisiste d'une idée créant arbitrairement une nature suspendrait la necessité pourtant proclamée du développement de l'absolu. (p. 150)*2

18. MODE*6

S6(2)9. Un jour que je me trouvais sur la plate-forme d'un tramway milanais, un individu muni d'une barbe grise et d'un chapeau vert à la mode calabraise braqua sur mon visage deux yeux presque blancs tant ils étaient révulsés, puis il me dit : (p. 91)*1

8. La connaissance est un chemin par tous empruntable. On s'y déplace en suivant quelque règles. Une des premières est de laisser des traces pour que chacun puisse suivre la piste de l'élaboration du savoir. Le problème est que ces traces sont des carrefours, parfois des énigmes, quelques fois des plaisanteries.*5

 

 

 

18. Etudes préliminaires aux " investigations philosophiques " (p. 3)*4

21. Dans tous les cas rien ne remplace la pratique.*5

 

 

 

20. Il doit s'adresser à cet homme majeur qui veut connaître pleinement ce qu'il est en train de faire, ce qui se passe autour de lui et quel est le sens du culte auquel il participe. (p. 150)*2

23. Est-ce que les poissons apprennent à nager ?*5