Entre pouvoir de discernement et pouvoir d’agir : nouvelle forme d’éditorialisation